Notre Père

 

Notre père, je me sens vieux
Mon ciel n’est guère plus bleu
Je veux rejoindre tes cieux
Ou l’enfer, ça m’est égal
Que mon nom soit entendu
Que Satan viennent prendre son dû
Mon âme, je n’en veux plus
Mais surtout pas d’hôpital
Dieu éclates-moi
C’est ma première prière pour toi
Mais qu’on soit bien d’accord
Dieu éclates-moi
C’est ma dernière prière pour toi
Je veux vivre ma mort
J’veux pas partir solitaire
J’emmenerais flics, militaires
Et bien sûr, le Très Saint Père
Qu’ma finalité soit fête
Kamikaze, ça fait du bien
Donnes-moi vite  mon pain
De plastique quotidien
Pour supprimer ces faux prophêtes
Dieu éclates-moi
C’est ma première prière pour toi
Mais qu’on soit bien d’accord
Dieu éclates-moi
C’est ma dernière prière pour toi
Je veux vivre ma mort
Pardonne moi ma haine
Ce monde, je l’aime quand même
Depuis le temps que j’y traîne
Il est temps que j’y meurs
M’flinguer sous l’train de minuit trente,
La pendaison doit être bandante
Oui, me donner la mort me tente
Si j’étais sûr qu’une fille pleure…
Dieu éclates-moi
C’est ma première prière pour toi
Mais qu’on soit bien d’accord
Dieu éclates-moi
C’est ma dernière prière pour toi
Je veux vivre ma mort
Jéhova, oublie tout ça
Car n’appartiennent qu’à moi
Ma vie, mon âme et mon foie
Les années futures sont miennes
D’toi et d’tes saints, je m’en fous
Je vais vivre jusqu’au bout
Libre, athée et debout
Ainsi soit-il et amen !


J-L Overney 2001